Home Documentation Articles Comment choisir ses discus ?
Erreur
  • XML Parsing Error at 1:3476. Error 9: Invalid character
Comment choisir ses discus ? PDF Imprimer Envoyer
Dimanche, 24 Novembre 2013 16:23

 

L'article qui suit est une traduction du livre Penang Discus dont nous avons reçu les droits de traduction pour certaines parties du livre. Celles-ci étant faites par John et Virginie (anciens membres de l'ADP). Je profite de remercier Monsieur Shaifullah Yeng (l'auteur) pour sa gentillesse ainsi que M. Guillaume Laué pour nous avoir servi d'intermédiaire entre l'ADP et l'auteur.

 

Monsieur Shaifullah Yeng et couverture du livre " Penang Discus " :

Auteurlivre

 

 

Sélectionnez vos discus

Faites une inspection générale des poissons que vous souhaitez acheter. Observer attentivement les signes de bonne santé, les qualités et défauts.

Les parties extérieures d'un discus :

Description_discus

 

Un aquariophile débutant peut avoir des problèmes dans la sélection de beaux Discus ou de qualité. On ne doit pas être séduit par les poissons colorés, des noms évocateurs ou des prix bas. Un discus de qualité n'est pas bon marché mais peut être avoir un prix raisonnable. Les critères de sélection dépendent des goûts et attentes personnelles.

Le débutant désire peut être acheter des adultes plutôt que des petits discus. Naturellement, un discus adulte de 10 à 15 centimètres est plus cher. Une fois encore, le prix variera en fonction de la variété. L'acquisition de discus adultes possède certains avantages comme le capacité à déterminer la qualité et les défauts du poisson. Néanmoins, si vous préférez investir dans de petits discus, achetez les à des tailles supérieures à 6 cm. C'est plus sûr et l'on détecte les défauts assez facilement.

Détermination de la qualité à partir de l'apparence physique.

Des informations sur la santé et les problèmes de qualité d'un poisson seront obtenues par le biais d'une inspection de l'apparence physique et des caractéristiques du discus. Certains défauts ou déformations peuvent être le résultat d'une combinaison de causes ou négligences de l'aquariophile tels qu'un régime alimentaire déséquilibré, une mauvaise qualité d'eau ou une dégénérescence génétique.

 

 

Les critères de sélection :

 

1-La santé générale

Les discus en bonne santé sont vifs, actifs et toujours à la recherche de nourriture ou sont querelleurs et agressifs.

Les poissons doivent être exempts de toute blessure telles des lésions corporelles.

 

2-Les couleurs et motifs

Claire, brillante et distincte.

Soyez attentionnés et précautionneux par rapport aux jeune discus aux couleurs chatoyantes mais aussi hyper sensibles.

 

3-La forme du corps

La qualité d'un discus de reproduction est généralement évaluée par rapport à la forme du corps ; un discus de qualité devrait avoir un corps rond et de petits yeux. Néanmoins, la forme d'un poisson n'est pas synonyme de bonne santé. Des discus au corps allongé peuvent être en bonne santé et faire d'aussi bons géniteurs que n'importe quel autre discus. Certaines variétés ont la réputation de s'étirer au cours de leur croissance.

Cependant, un poisson au corps allongé peut aussi signifié qu'il est resté longtemps malade lorsqu'il était jeune.

Photo 1.2 : Un banc de discus en bonne santé avec une belle forme corporelle, des couleurs contrastées et des nageoires claires en attente de nourriture.

groupe1.2

4-Les nageoires

Des nageoires claires sont preuve de bonne santé.

Elles doivent être exemptes de nécroses ou d'irrégularités. Développement normal sans rayons durs déchiquetés ou mal placés ni rayons mous des nageoires pectorales, pelviennes ou ventrales difformes.

 

5-Les fèces

Des excréments noirs sont signes de bonne santé.

Les fèces doivent être courtes, environ 3-4 mm, noir et rondes. Veiller à ce que les poissons n'excrètent de misérables fèces blanchâtres dont la cause est la présence de parasites intestinaux. Des fèces visqueuses et molles sont probablement dues à la diarrhée ou des toxines dans la nourriture qui contrarient, par conséquent, le système digestif des poissons.

groupe1.3

 

Plus en détails :

 

Point par point ce qu'il faut observer chez les discus...

 

1- La Bouche

Claire et bien formée.

La présence d'une tâche rouge sur la lèvre supérieure est une indication d'une infection bactérienne dont souffre le poisson.

Eviter les poissons avec une bouche de dauphin.

Ce discus brun par exemple, en bonne santé, possède une caractéristique inhabituelle. En effet, le développement de la bouche paraît relativement étrange, cela ajouté au fait que son front semble être une bosse à part entière. La tête et la bouche le font ressembler à un dauphin d'où l'appellation « Bouche de dauphin ». photo 1.4 :

discus-nezdedauphin

 

2- Les narines

Les orifices des narines doivent être de taille identique. Un orifice anormalement grand peut indiquer un problème bactérien ou lié à la qualité de l'eau.

 

3- Les yeux

Rond, clair sans défauts.

Les yeux foncés ou mats indiquent une possible infection de vers intestinaux ou une pauvre qualité d'eau.

Des poissons avec les yeux rouges sont très appréciés des amateurs et éleveurs de discus. Les discus avec des yeux pourvus de défauts tels que des entailles sur le haut de l'oeil sont habituellement génétiquement affaiblis.

Il est, en outre, possible de trouver des poissons aux yeux de taille inégale ou des pupilles présentant des problèmes de développement au sein d'une même portée. Choisissez des poissons avec les pupilles rondes, les discus de forme ovale ou avec des pupilles carrés ont des problèmes de vue comme cela peut être constaté lorsqu'ils récupèrent des petits morceaux de nourriture.

Ce problème sera toujours présent à l'âge adulte puisque les discus rencontreront les même problèmes lorsqu'il s'agira d'éliminer les oeufs morts ou moisis d'une ponte, alors des oeufs viables seront inévitablement détruits ou mangés.

Photo 1.5 : Un discus Pigeon Blood avec les yeux parfaitement rouges. Observez l'arrondi de l'oeil et de la couleur contrastante du rouge et du noir. L'oeil est exempt de défaut de couleur.

groupe1.5

Discus adultes avec le cristallin défectueux. Notez l'entaille sur la partie supérieure gauche de l'oeil. Photos 1.6 et 1.7

groupe1.6groupe1.7

 

4- Le Front

Epais et bien formé. Le front devrait se courber graduellement depuis la bouche jusqu'au commencement des rayons épineux (durs) de la nageoire dorsale (partie 5.1 sur le premier schéma).

 

Eviter les Discus avec un front en lame de rasoir ou fin car c'est un signe de malnutrition, parasites intestinaux ou tuberculose. Des trous ou cavités visibles sur le front peuvent être causes par un manque de sels minéraux, présence de trop nombreux parasites intestinaux ou par un bain abusif dans une solution de formol.

 

Un bon exemple de discus possédant un gros défaut de front.

La bosse sur le front et la bouche pointue du discus ne fait pas un spécimen de choix. En outre, les rayons épineux de la nageoire dorsale se sont mal développés. Photos 1.9 et 1.10

groupe1.9 groupe1.10

Des paires de discus produisant une telle progéniture ne devraient pas être reproduites. Pour éviter d'avoir des alevins déformés, il faut séparer le couple et l'appairer avec d'autres discus adultes. Si une progéniture de ce type persiste d'un tel croisement alors il ne faut plus reproduire ces derniers.

Ce serait de superbes poissons avec de belles couleurs et aux yeux rouges si ce n'était leurs profils particulier, connu sous le nom de "bosse des cichlidés". A une époque, des poisons semblables étaient commercialisés sous l'appellation de "discus à tête d'oie". (Photo 1.10)

 

5 (et 9)- Les nageoires dorsale et anale

Les rayons durs de la dorsale – partie 5.1, et la nageoire anale –partie 9, doivent progressivement s'arrondir en éventail, et être épais. Quelques rayons épineux peuvent se développer inégalement ou peuvent ne pas être alignés mais ce n'est pas un problème important (photo 1.11)

groupe1.11

Des rayons épineux irréguliers sont provoqués par un régime déséquilibré pendant le développement préliminaire des poissons. Toutefois, le discus avec les rayons mous déchirés peut souffrir d'une insuffisance de minéraux ou d'une infection par des parasites internes.

 

6- Ligne latérale

RAS en ce qui concerne la sélection des discus.

 

7- La nageoire caudale

La nageoire caudale propulse et oriente les poissons. Par conséquent, elle doit être proportionnée à la taille des poissons. Les discus sauvages tendent à avoir une caudale arrondie. Le discus ci-dessous, élevé en aquarium, a souffert : la caudale s'est régénérée mais pas à la forme originale.

Les rayons osseux sont développés en éventail et ne devraient pas être cassés.

La nageoire caudale doit être exempte de séparation, d'irrégularités ou de défauts. De temps en temps, il peut arriver qu'un discus n'ait pas de nageoire caudale, vendu sous des appellations fantaisistes. Ces infortunés discus ont eu un développement normal dans un âge jeune jusqu'à deux semaines, où on leur a coupé la nageoire caudale avant de leur permettre un développement à une taille vendable. De telles altérations peuvent seulement attirer l'attention des amateurs débutants ou de celui qui est ignorant et confiant. De tels actes par les sélectionneurs ou les revendeurs concernés sont considérés comme contraire à l'éthique et les amateurs seraient bien avisés d'éviter de telles dérives ! Photo 1.12

groupe1.12

Mâle adulte avec la caudale tronquée pour créer une nouvelle forme, commercialise sous l'appellation de discus "butterfly" (discus papillon). La 7ème barre de stress comprimée indique une colonne vertébrale raccourcie. La nageoire caudale s'est régénérée, mais est aussi déformée comme indiqué.

 

10- Les nageoires pectorales

Claires, fortes et non déchirées. Une rougeur à la base de la nageoire est signe d'une infection bactérienne.

 

12- Les nageoires pelviennes

Longues et effilées, avec des couleurs soutenues.

Courtes et larges, les nageoires pelviennes indiquent une faiblesse génétique. Dans la mesure du possible,

de tels poissons ne devraient être pas devenir des reproducteurs.

 

14- Les opercules

Courts, enroulés ou creusés, ils sont le signe d'une carence en minéraux au stade juvénile.

Une eau pauvre en oxygène ou polluée peut endommager les opercules : les opercules sont alors bosselés,

irréguliers et couvrent mal les branchies.

Le discus doit respirer par les deux ouïes. Un opercule fermé peut indiquer une infection des branchies par

des parasites ou des bactéries.

La surpopulation est aussi une cause.

Une respiration rapide chez le discus peut être causée par :

- Un pH incorrect (les poissons stressent et ont des mouvements rapides et soudains)

- Un taux d'oxygène trop faible (les poissons se tiennent la tête vers le haut, à proximité de la surface).

- Des toxines dans l'eau (les poissons respirent laborieusement, ont des mouvements anormaux qui peuvent mener à la mort des poissons), le ventre gonflé.

- Une indigestion due à une suralimentation (ventre gonflé, constipation).

- Une trop forte température

- Des maladies (surveillez les taches blanches sur le corps du discus et des opercules fermés).

groupe1.15

Un jeune discus avec un défaut d'opercule. photo 1.15

 

15- La gorge

La gorge du discus est un autre trait qui nous donne une indication de sa qualité. De tels poissons sont plutôt

faibles (photo 1.16 et 1.17)

Une courbe droite ou creuse de la gorge, de la bouche à la bases des pelviennes indique un poisson de qualité médiocre. Un discus avec un tel défaut est lent à grandir. Le taux de mortalité est élevé entre le stade de larves et celui où les poissons atteignent 6 cm.

groupe1.16groupe1.17

 

Les barres de stress (photo 1.18)

Les discus sauvages ont normalement 9 barres de stress, mais quelques discus élevés en aquarium en ont davantage ou pas du tout. Les barres de stress sont un bon indice de leur bien-être. Quand ils sont sous le coup d'un stress, ces barres deviennent sombres et très visibles. Cela signifie que les discus ne vont pas bien :

* ils peuvent être effrayés

* les paramètres de l'eau ne conviennent pas

* les poissons peuvent être malades

* une maladie sur le point de commencer

* une indigestion

* conflit parmi le groupe

* éclairage de l'aquarium trop fort

* mauvais emplacement de l'aquarium

* passage excessif des humains.

Note : Quelques discus élevés en aquarium comme les Snakeskin Discus ont plus de barres que le nombre habituel, ou d'autres comme les Blue diamonds n'en ont aucune.

groupe1.18

Les barres de stress irrégulières

On croit qu'une mauvaise qualité de l'eau ou une consanguinité excessive peuvent être la source de barres irrégulières ou mal placées. Mais ces croyances sont erronées, et en tout état de cause, non fondées sur des recherches scientifiques. Un discus sauvage brun avec des défauts (barres manquantes ou déplacées) dans les barres de stress. Ajoutez à cela les vermicules bleues du front qui sont interrompues, ce qui n'est pas classique compte tenu que les discus sauvages ont grandi dans leur habitat naturel. Il est peu envisageable qu'il y ait consanguinité dans la nature. (photo 1.19)

La face

Evitez un discus avec une dépression frontale marquée au niveau des narines, en face des yeux. Cette malformation est connue comme « nez en selle de cheval » ou « bec de perroquet ». (photos 1.9 et 1.20)

C'est une indication de consanguinité excessive ou de géniteurs faibles.

Un autre problème inquiétant : la maladie des trous de la tête qui peut provenir de parasites internes et/ou carence en minéraux de l'eau ou du régime alimentaire.

Note : Regardez les poissons de face et vérifiez la présence de trous ou de cavités. S'il y en a, évitez ces poissons. De plus, évitez les poissons qui ont une face distordue, les deux côtés doivent être symétriques.

groupe1.19 groupe1.20

Photo 1.20 : Ce discus a un corps extrêmement haut avec un front incline. Notez soigneusement comme les barres de stress sont déviées. La colonne vertébrale de ce poisson est raccourcie, ce qui le force à croître en hauteur.

La forme anormale de la bouche ressemble à un bec d'oiseau. Heureusement, de tels poissons se reproduisent mal. Le lecteur peut être intéressé de savoir que ces poissons sont commercialisés sous le nom de « face de singe ».

 

Implantation des écailles

Des implantations anormales des écailles sont de plus en plus fréquentes. C'est considéré comme une malformation d'autant plus importante que l'apparence du poisson en pâtit, mais on ne connaît ni ne comprend les raisons des ces malformations.

Note : Les jeunes spécimens ayant été traités à la formaline ( le formaldéhyde) pour des problèmes de peau ont tendance à avoir ce genre de malformation de l'implantation des écailles, mais on ne peut pas certifier si la raison en est l'usage de la formaline ou la maladie de peau elle-même

groupe1.21groupe1.22

Déformation de la colonne vertébrale

Une déformation de la colonne vertébrale peut avoir été causée par de mauvais gènes ou une carence en minéraux au stade larvaire. Un régime alimentaire riche en minéraux et en vitamines pour les géniteurs préviennent de telles malformation. Toutefois, si la cause est génétique, le couple ne doit pas reproduire plus longtemps.

La déformation de la colonne vertébrale est commune chez le discus, et cela est difficile à détecter sur des sujets jeunes et de petite taille. On peut difficilement voir la déformation du pédoncule avant que le discus ne fasse 10/12 cm ou ait atteint sa pleine coloration.

On peut la voir sous forme d'une décoloration du pédoncule comme sur la photo 1.22. Une déformation de cette nature a même échappée à des juges internationaux lors d'un concours !

Observez :

- Une courbure de la colonne vertébrale, vers le pédoncule, est difficile à détecter chez les sujets de petite taille

- Une colonne vertébrale raccourcie donne au poisson une forme très haute. Photo 1.20

 

Défauts de pigmentation

Occasionnellement, quelques discus présentent des changements de couleur ; des taches noires peuvent apparaître sur la face, le corps et particulièrement l'arrière. Ce changement inhabituel de la pigmentation se produit suite à un grand changement d'eau. La cause probable en est certainement un changement brusque de pH ou de température.

L'amateur ne s'alarmera pas, le poisson recouvrant sa coloration en quelques jours ou quelques semaines. Aucun traitement n'est nécessaire !

La photo 1.23 montre le côté gauche d'un poisson avec une large tache noire, mais sur la partie droite, photo 1.24, la coloration est normale

groupe1.23groupe1.24

Photo 1.25 : Un jeune discus adulte avec un défaut de pigmentation.

groupe1.25groupe1.26

Les jeunes issus de parents présentant ces caractères n'en sont pas pourvus eux-mêmes. Ces discus sont commercialisés sous le nom de « marble discus » (discus marbrés)

Un discus ghost avec une large tache noire sur la face (photo 1.26).

 

 

Un grand merci à John et Virginie pour la traduction.

Remis en page par Alex32

pour le site Association Discus Passion

 

Mise à jour le Dimanche, 29 Mai 2016 23:23
 

 

 

 

 

 


copyright ©2004-2016 - www.association-discus-passion.com- Tous droits réservés.

Hébergé par : 

O2switch

service pour surveiller le temps de disponibilité d