Fiche technique n°9 : Les variétés de discus Imprimer
Jeudi, 08 Novembre 2007 11:38
heckel-thumb
Discus Heckel
Le Discus est un cichlidé dont le nom scientifique est Symphysodon, du grec sumphusis (union naturelle - chez le discus, la symphyse est une articulation au niveau des mâchoires) et odon (dent) : le discus est donc caractérisé par la présence de dents sur la symphyse mandibulaire. Il est de forme discoïdale, et son corps est traversé par 9 bandes noires, plus ou moins visibles. Dans le milieu aquariophile, on distingue les souches sauvages des souches d'élevage.

Les Discus sauvages :

En 1840, M. Heckel découvre et répertorie le Symphysodon discus , qui a pour particularité d'afficher en permanence 3 bandes, sur l'oil, le pédoncule caudale et au centre du corps ; de nos jours, on l'appelle plus simplement Discus Heckel .

En 1903 M Pellegrin a répertorié une nouvelle espèce de Symphysodon qu'il a nommée Symphysodon Aequifasciatus , dont la barre centrale n'est pas plus apparente que les 8 autres. Cette nouvelle espèce comprend 3 sous-espèces :

  • Symphysodon aequifasciatus aequifasciatus : discus vert,
  • Symphysodon aequifasciatus haraldi : discus bleu et sa variante Royal bleu (vermicules bleus horizontaux), qui serait considérée comme une sous-espèce de S. aequifasciatus haraldi, et à la base de nombreuses variétés,
  • Symphysodon aequifasciatus axelrodi : discus brun, et sa variante rouge (Rio Madeira), à l'origine (a priori) des souches rouges unis actuellement en vogue.

Par la suite de nombreuses variétés sauvages on été nommées selon le lieu géographique de leur zone de pêche, ce qui complique bien les choses pour les néophytes...

Les Discus d'élevage (appelés hybrides, improprement car ils sont fertiles) :

La sélection a modifié fondamentalement l'aspect du Discus, tant la forme que la couleur.

Il y a trois grandes écoles :

  • l'américaine ;
  • l'allemande, qui a travaillé sur le renforcement du fond rouge des Turquoises, et sur une forme plus haute ;
  • l'asiatique, qui a travaillé au début dans la sélection des discus à tendance bleue et qui est maintenant à l'origine des souches pigeon, spotted, rouges unis.

Il a été constaté qu'il était plus facile de fixer une caractéristique de couleur plutôt qu'une forme :

  • Le docteur Eduard Schmidt-Focke , le père du Discus Allemand, a recherche au début une forme la plus discoïdale possible, avec une coloration rouge.
  • Le Hi-Body dont le diamètre vertical est plus important a ainsi fait son apparition en Allemagne.
  • L'Américain, Jack Wattley , a été le premier à sélectionner le célèbre Turquoise Rouge, vermicules bleues sur fond rouge, puis les Turquoises "Hi-Fin", possédant des nageoires dorsales et anales très hautes.

Depuis une dizaine d'années maintenant, en plus des Turquoises bleus et Turquoises rouges, d'autres mutations de couleurs sont apparues dont les appellations, données par les éleveurs, font souvent preuve d'une certaine fantaisie. Il est bien difficile de s'en sortir sans erreurs, tant certaines souches sont issues de croisements complexes :

  • Les bleus, Cobalts, Cerulea, plus ou moins unis, métalliques.
  • Les jaunes : Pigeon Blood et « dérivés », dont sont issus les variétés rouges (Marlboro) et blanches (Pigeon White).
  • Les « spotted », caractérisés par la présence de points rouges (Leopard, Pearl, spotted)
  • Les Snake-skins, aux 14 barres et aux vermicules plus fines, qui se déclinent aujourd'hui dans toutes les « couleurs », dont le blanc, le gris nacré et le rose (White Basic, Sunrises, White and Red, .)

VOIR DIVERSES VARIETES DE DISCUS

turquoise-rouge-thumb
S.aequifasciatus
tefe-thumb
Téfé Discus

turquoise-thumb
High body turquoise
red-white-discus-thumb
Red white
white-eruption-thumb
White eruption
Mise à jour le Vendredi, 27 Mai 2016 18:49