Home Documentation Fiches Fiche technique N° 11 : La chimie de l'eau
Erreur
  • XML Parsing Error at 1:3476. Error 9: Invalid character
Fiche technique N° 11 : La chimie de l'eau PDF Imprimer Envoyer
Jeudi, 08 Novembre 2007 13:14

Les principaux paramètres que nous avons à considérer pour la chimie de nos bacs sont :

Le GH.

En fait, nous utilisons plus couramment le GH car les principaux fabricants de tests sont allemands et, par conséquent, ils nous imposent leurs unités. Ce n'est pas bien grave mais il faut savoir de quoi on parle. Pour passer des « allemands » aux « français », il faut savoir que 1 GH = 1,78 °TH et 1 °TH correspond à 10 milligrammes par litres (ou 10 ppm) d'ion dissous. Le GH ou la dureté totale (en allemand dans le texte) est très majoritairement la somme des concentrations des ions calcium (Ca 2+ ) et d'ions magnésium (Mg 2+ ). Tout simplement parce que se sont les plus solubles dans l'eau.

Le KH

Le KH mesure la teneur de l'eau en ions hydrogénocarbonate (HCO 3 - ) et carbonate (CO 3 2- ). Si le pH est inférieur à 8,3, il n'y a que des ions hydrogénocarbonate. Pour les bacs amazoniens, nous pouvons faire abstraction des ions carbonates. Donc pour résumer, le KH nous donne directement la quantité d'ion HCO 3 - présents dans l'eau. Le KH est très important car il influe énormément sur le pH. Plus il est élevé et plus le pH se rapproche vers des valeurs peu compatibles avec les discus.

Le pH

Le pH permet de déterminer la quantité (concentration) des ions H 3 O + présents dans l'eau. Si le pH est inférieur à 7, il y a plus d'ions H 3 O + que d'ions OH - et l'on dit que l'eau est acide, et s'il y a moins d'ions H 3 O + que d'ion OH - , l'eau est dite basique ou alcaline (pH supérieur à 7). Notez également que l'échelle des valeurs de pH est une échelle logarithmique, donc qu'une unité de pH correspond à une variation de concentration de 10 fois. (un point de plus = valeur de départ x 10, deux points de plus = valeur de départ x 100)

La conductivité

La conductivité mesure la minéralisation totale de l'eau, elle s'exprime en micro Siemens par centimètre (µS/cm). Autrement dit, la conductivité mesure la quantité de tous les ions présents. Donc les oligo-éléments (Cu 2+ , Fe 2+ , Fe 3+ ,.) et les polluants (nitrate, phosphate,.) entrent dans la mesure de la conductivité. Maintenant mis à part les nitrates qui peuvent être dans des proportions importantes, les autres sont là juste pour le plaisir des plantes et leur contribution à la conductivité totale est négligeable. Pour les plus chimistes d'entre-nous, sachez que la conductivité est la somme des contributions de chaque ion. Cette contribution est le produit de la concentration de cet ion et d'un coefficient propre. Autrement dit, si vous remplacez, via une résine échangeuse, un ion nitrate ( NO3-) par ion chlorure (Cl - ), la conductivité va changer. Bien évidemment la concentration des ions chlorure produits sera la même que celle des ions nitrate enlevés mais les coefficients étant différents, la conductivité le sera aussi. Seul un conductimètre peut mesurer véritablement la conductivité, mais j'ai bricolé une petite formule permettant de la calculer connaissant les GH, KH et nitrates :

p =

 

(NO3-) en milligramme par litre, GH et KH en degré allemand.

Réalisé Par Laurent Salles

Mise à jour le Dimanche, 29 Mai 2016 15:43
 

 

 

 

 

 


copyright ©2004-2016 - www.association-discus-passion.com- Tous droits réservés.

Hébergé par : 

O2switch

service pour surveiller le temps de disponibilité d