Découvrir le discus

Le biotope du discus

Parc National de Jaú - Amazonie. © Artur Warchavchik, Wikimedia commons, CC by-sa 3.0
Parc National de Jaú - Amazonie. © Artur Warchavchik, Wikimedia commons, CC by-sa 3.0

Le discus (Symphysodon) est un poisson tropical d’eau douce originaire d’Amérique du Sud. Dans la nature, on en trouve dans le bassin de l’Amazone au Brésil, en Colombie et au Pérou.

Les discus vivent dans l’Amazone et ses affluents, ses rivières, ses bras morts là où les forêts sont immergées. Les bois morts et racines des arbres leur servent de refuges, ils y trouvent leur nourriture (crustacés, larves de moustiques… ). Les eaux y sont calmes et le courant y est faible. Le discus vit dans une eau “noire”, c’est à dire acide (pH compris entre 4 et 6.5) et peu minéralisée, caractéristique des régions de forêts tropicales et équatoriales.
Leur habitat est caractérisé par des fluctuations saisonnières extrêmes :

  • En saison sèche, il vit en banc de plusieurs dizaines voire centaines d’individus à proximité de grosses racines, d’arbres ou de branches où il peut trouver refuge en cas de danger.
  • En saison de crue, les groupes se dispersent dans la forêt inondée à la recherche d’algues, de micro-organismes et de matières végétales.

Les systèmes de plaines d’inondation dans lesquels résident les discus font partie des écosystèmes les plus riches en espèces de la planète. Dans ces régions, l’amplitude du fleuve Amazone est de 6 à 12 mètres, ce qui permet d’amener une forte disponibilité en nourriture et abris en période de crue, et à contrario une forte pression de prédation en période sèche.

Les discus ne vivent jamais seuls, quelque soit la période de l’année.