04 : Aquariums et paramètres

Les différents types d'aquariums

Les paramètres à respecter

Aquarium de 800 Litres préparé pour accueillir des discus
Aquarium de 800 Litres préparé pour accueillir des discus.
EHEIM thermocontrol e400 chauffage électronique pour aquarium de 1000 à 1200 L
EHEIM thermocontrol e400 chauffage électronique pour aquarium de 1000 à 1200 L
U
L'osmoseur est un dispositif permettant de produire de l'eau considérée comme pure selon le principe de l'osmose inverse. Il débarrasse l'eau de la majeure partie de ses solutés tels que les chlorures, les sulfates, les phosphates, etc.
Aquarium de 700L éclairé par spot HQI 150W
Aquarium de 700L éclairé par spot HQI 150W
Filtre Eheim Professionel 3 1200XL de haute technologie en taille XL.
Aquarium nu pour reproduction d'un couple de discus avec support de ponte

Différents paramètres doivent être pris en compte pour que vos discus puissent se maintenir en bonne santé :

  • Le volume d’eau 
    Comptez au moins 50 litres d’eau par discus (idéalement 70 litres par discus) et gardez à l’esprit que le discus est un poisson grégaire (pour se sentir “rassuré”, il a besoin de vivre en groupe d’au moins 5/6 individus). Nous vous déconseillons d’essayer de maintenir 2/3 discus dans un aquarium de 100/150 litres car c’est le meilleur moyen pour avoir des tracas avec vos poissons.
  • La température
    Dans la nature, le discus vit dans une eau dont les températures varient entre 24 et 35°C. En aquarium, une température autour de 27/28°C  sera conseillée.
    Le discus tolère une plage de chaleur assez élevée, de 20 à 37°, mais en-dessous de 26°, leur appétit diminue fortement et les problèmes apparaissent. Au-dessus de 28/29°C, ce sont les plantes et les autres espèces qui en pâtissent.
  • L’eau
    Dans la nature, le discus évolue dans une eau douce et acide. En aquarium, nous recommandons les paramètres suivants pour l’eau :
    • pH compris entre 6 et 7
    • Dureté totale “GH” (pour “GesamtHärte”) inférieure à 9°
    • Dureté carbonatée “KH” (pour KarbonatHärte) autour de 4°
    • Pas de nitrites “NO²”, on recommande de rester en dessous de 0.5mg/L
    • Peu de nitrates “NO3”, on recommande de rester en dessous de 25 mg/L. Au dessus de 25 mg/L, le nitrate est un vrai poison pour les discus qu’il va affaiblir progressivement. 

L’eau du robinet peut parfois convenir, à des valeurs supérieures à celles indiquées ci-dessus, à condition qu’elle soit exempte de pollution et de nitrates. Beaucoup de bactéries inoffensives pour les humains sont gênantes pour les discus (Aeromonas, Pseudomonas). Cette gêne, accumulée à d’autres facteurs de stress, conduit les discus à développer des maladies contre lesquelles les médicaments ne peuvent pas grand chose.
Souvent, l’achat d’eau osmosée ou d’un osmoseur inverse est très bénéfique pour vos pensionnaires (et pour vos nerfs !)

  • L’éclairage
    Le choix pour le type d’éclairage est vaste : tube néon T8 ou T5, projecteur HQI, rampe led…
    La puissance de l’éclairage sera fonction du type d’aquarium : un aquarium planté a besoin d’un éclairage plus puissant qu’un aquarium nu. De plus, s’il s’agit d’un aquarium nu de reproduction, on veillera à laisser une veilleuse la nuit pour que les parents puissent surveiller la ponte
    Généralement, on s’accorde pour conseiller un éclairage qui ne soit pas trop puissant, avec un sol plutôt sombre (éviter le sable blanc), mais en pratique, nos discus s’habituent à des puissances élevées d’éclairage en respectant les précautions suivantes :
    • les phases d’allumage / extinction doivent être progressives et régulières,
    • il faut penser à aménager des “zones d’ombre” grâce aux racines disposées dans le bac et en laissant la végétation couvrir la surface par endroits par exemple.
  • La filtration
    Que la filtration soit interne ou externe, on conseille un système capable de filtrer entre 2 et 4 fois le volume du bac par heure (donc pour un bac de 450 Litres, prévoir un filtre de 900 à 1800 L/h).
    Attention à la position du rejet du filtre car un brassage trop fort gêne les discus.
    Le choix du type de filtration (interne / externe) dépendra grandement du type d’aquarium et de la place dont vous disposez.